Agenda

Révision de la formation initiale 2024: RFI24

News

RGB23 wird RGB24

RFI23 devient RFI24

7 Juillet 2020

Selon l'avis unanime des membres du groupe, la qualité et l’implication des représentants de la branche sont plus importantes que de tenir le délai initialement prévu pour la mise en œuvre de la nouvelle formation, soit août 2023. À cause du coronavirus et des mesures de protection, il n’a pas été possible de tenir le calendrier prévu. Ce retard a consumé de façon significative notre marge de manœuvre temporelle pour la préparation du profil de qualification et du plan de formation. Au printemps et en automne, hautes saisons de l’horticulture, les professionnels de la branche sont trop occupés pour participer à l’élaboration des documents de base de la formation professionnelle. Cependant, l’avis et les besoins de la profession sont déterminants pour la réussite du processus de révision, car ils détermineront les contours de la future profession d’horticulteur. JardinSuisse et le groupe restreint considèrent la participation des représentants des entreprises horticoles comme primordiale. Faire face au changement prend également du temps et les bases de la formation de l'avenir, en l’occurrence le profil de qualification, doivent être soigneusement construites et solides. 

Pour toutes ces raisons, le groupe stratégique a décidé que la réforme RFI23 sera reportée d’une année et devient ainsi RFI24. 

Les détails de la modification du calendrier du projet seront prochainement mis en ligne sur cette page Internet. 

Vous trouverez ici les informations sur l’avancement du projet « Révision de la formation professionnelle initiale » RFI24.Veuillez consulter également les articles publiés dans nos magazines spécialisés. 

Adressez vos questions relatives à la procédure de révision à Heinz Hartmann, Chef du département Formation professionnelle ou à Ilona Schenk, Responsable Formation initiale.

Informations générales sur la procédure de révision

Objectif de la révision

L’objectif d’une telle révision est d’améliorer la formation pour les futurs apprentis. Avant de pouvoir appliquer les résultats, il faut compter au minimum deux ans de travail. Une révision est une tâche exigeante. Il ne s’agit pas seulement d’identifier les avantages et les déficits de la formation, mais cela implique également de réfléchir aux enjeux majeurs auxquels la profession devra faire face dans les années à venir. Les documents suivants seront élaborés :

  • Profil de qualification: Ce dernier définit les compétences qu’un apprenti doit avoir acquis au terme de sa formation. 
  • Plan de formation: Le plan de formation définit les objectifs indicatifs/principaux pour les trois lieux d'apprentissage : entreprises, cours interentreprises et écoles professionnelles. Ces objectifs découlent des compétences opérationnelles définies dans le profil de qualification.
  • Ordonnance sur la formation: Définit ce qui est légalement valable pour la profession en question.

Forme de la révision actuelle

Quelle que soit le secteur d’activité, les révisions sont une des tâches récurrentes des départements responsables de la formation professionnelle. La dernière révision quinquennale de la formation initiale en horticulture (révision partielle) a débouché sur l’introduction de deux nouveaux cours interentreprises en 2018.  Les analyses effectuées alors avaient montré la nécessité de procéder à des changements de fonds, changements qui interviendront dans la prochaine révision baptisée RFI23 (Révision de la formation initiale 2024). Cette révision est par conséquent qualifiée de révision totale. 

Partenariat

Dans tout secteur formant des apprentis, une révision est toujours un projet dit de "partenariat". Les partenaires sont : 

  • Une organisation du monde du travail (Otra) ; pour la branche verte, l’OrTra est JardinSuisse.
  • Cantons
  • Confédération

Ces "partenaires" constituent également la "Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité de la formation" - la CSDPQ. Chaque secteur d’activité dispose d'une telle commission au plus tard depuis la dernière révision de la loi sur la formation professionnelle. Si vous voulez savoir qui est membre de cette commission pour la branche verte, vous pouvez le découvrir ici. 

Rôles des différents partenaires pour la formation professionnelle

Dans le cadre du processus de révision, les partenaires assument différentes tâches. Celles-ci sont en premier lieu : 

OrTra: JardinSuisse

  • Élaboration/mise en forme du profil professionnel via le profil de qualification
  • Élaboration du plan de formation
  • Définition des bases de l’Ordonnance sur la formation 

Confédération: Secrétariat d'État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI)

  • Approbation de l'Ordonnance sur la formation et des Plans de formation
  • Initiation de la publication

Cantons

  • Mise en œuvre et exécution

Organisation du projet

Les organes de JardinSuisse chargés de la formation professionnelle sont impliqués dans le projet "Révision de la formation initiale 2024" (RFI24), tout comme les groupes constitués pour le projet et les responsables désignés du projet. 

Le document PDF ci-dessous présente l'organisation du projet sous forme graphique. 

Lors de sa dernière séance, le Conseil pour la formation professionnelle a élu les membres du groupe restreint qui sera responsable de la stratégie du projet RFI24. Dans ce groupe, toutes les orientations sont représentées, y compris le commerce de détail horticole. Des représentants romands et tessinois en font également partie.

Pour connaître l’identité des membres de groupe restreint pour la révision RFI24, voir le PDF: 

Planification du projet

La branche verte entamera la partie interne du processus de révision dès cette année. Le SEFRI (Secrétariat d'État à la formation, à la recherche et à l’innovation) demande que le processus de révision n’excède pas deux ans. Cela signifie que les premiers apprentis sous le régime de la formation révisée débuteront leur apprentissage en août 2024, ce qui représente un objectif ambitieux. 

Les grandes étapes de la révision : 

  • Début du processus de révision : 2020
  • Mise en œuvre de la révision/début de la formation révisée : 2024
  • Premières PQ sous le nouveau régime de la formation CFC révisée : 2027

État actuel du projet

Élaboration du profil de qualification retardée: RFI23 devient RFI24

Le groupe restreint permanent qui assume la responsabilité stratégique de la révision de la formation professionnelle initiale a pris la décision suivante : la mise en œuvre de la révision est repoussée d’une année.

Selon l'avis unanime des membres du groupe, la qualité et l’implication des représentants de la branche sont plus importantes que de tenir le délai initialement prévu pour la mise en œuvre de la nouvelle formation, soit août 2023. À cause du coronavirus et des mesures de protection, il n’a pas été possible de tenir le calendrier prévu. Ce retard a consumé de façon significative notre marge de manœuvre temporelle pour la préparation du profil de qualification et du plan de formation. Au printemps et en automne, hautes saisons de l’horticulture, les professionnels de la branche sont trop occupés pour participer à l’élaboration des documents de base de la formation professionnelle. Cependant, l’avis et les besoins de la profession sont déterminants pour la réussite du processus de révision, car ils détermineront les contours de la future profession d’horticulteur. JardinSuisse et le groupe restreint considèrent la participation des représentants des entreprises horticoles comme primordiale. Faire face au changement prend également du temps et les bases de la formation de l'avenir, en l’occurrence le profil de qualification, doivent être soigneusement construites et solides. 

Pour toutes ces raisons, le groupe stratégique a décidé que la réforme RFI23 sera reportée d’une année et devient ainsi RFI24. 

Certains documents et contenus sont accessibles uniquement aux membres de JardinSuisse.